La fin du RTC

16 décembre 2021

L’histoire du RTC :

Le réseau téléphonique commuté (RTC) est le réseau cuivre historiquement utilisé pour acheminer vos communications et vos connexions internet. Au fil des ans, de nombreuses compagnies de téléphone établies de longue date ont été remplacées et fusionnées. France Télécom a été créée en France en 1988 en réponse aux directives européennes sur la concurrence dans les services de télécommunications. L’entreprise a racheté la filiale Orange de son rival Vodaphone en 2000, et a progressivement vendu tous ses produits sous cette marque. En février 2012, la ligne fixe de France Télécom a été renommée ligne fixe Orange. Avec l’évolution de la technologie et la possibilité de fournir des services téléphoniques via la Voix sur IP (VoIP), Orange a évolué et se concentre désormais sur le développement des réseaux de fibre optique. C’est pourquoi Orange a annoncé qu’il allait procéder à l’arrêt du réseau de routage des communications téléphonique de longue date, le Réseau Téléphonique Commuté à compter de fin 2023. Le réseau téléphonique commuté ou RTC développé par les PTT (Post Office, Telegraph and Telephone) et France Télécom (anciennement Orange) à la fin des années 1970 va progressivement disparaître au profit de la téléphonie IP : VoIP (Voice over IP).

La fin du RTC : pas à pas

La fin du RTC s’effectuera par étapes en France. Pour comprendre l’étendue des travaux, le RTC sur tous les marchés en France représente aujourd’hui environ 10 millions de lignes. La première zone à fermer fin 2023 ne représentera que 150 000 lignes. Ce travail prendra plusieurs années. Ce processus a commencé depuis le 15 novembre 2018, avec la fin de la commercialisation de la nouvelle ligne analogique. Un an plus tard, cette situation perdure avec l’arrêt de la commercialisation de la nouvelle ligne Numeris (RNIS). En 2023, le secteur géographique commencera à fermer progressivement la ligne RTC. Cette dernière étape sera la plus longue de tout le processus.

La VoIP, la modernité :

La VoIP est une technologie plus moderne et plus facile à entretenir. Face à l’obsolescence du RTC, cette transformation est une démarche européenne globale, mais c’est plus que cela. En fait, les téléphones IP présentent plusieurs avantages, tels que des coûts d’installation réduits en raison des coûts de câblage réduits, car la VoIP utilise la même connexion que le réseau Internet d’entreprise. Cette mesure concerne tous les marchés : le public, les collectivités, les petites et moyennes entreprises et les grands groupes…

Evaluez et passez à la VoIP :

Dans un premier temps, il est nécessaire d’évaluer ses besoins ainsi que l’ensemble de ses canaux de communication ainsi que leurs gestions. Contacter votre fournisseur afin de vous assurer d’obtenir la meilleure bande passante disponible afin de profiter pleinement des avantages de la VoIP. Ensuite contactez-nous, nous nous occupons du reste.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ?

Téléchargez notre version PDF simplifié en cliquant ici.

Ces articles pourraient également vous interresser

Garantissez la survie de votre activité

Garantissez la survie de votre activité

Le SaaS Protection vous permet d'accéder, de contrôler et surtout de protéger vos données dans le cloud. SaaS Protection est compatible avec Google Workspace, anciennement G Suite ainsi qu’Office 365 anciennement appelé Microsoft 365. Un plan de continuité d’activité...

Wifi public – Les risques

Wifi public – Les risques

Les réseaux Wi-Fi publics peuvent maintenant être trouvés à peu près n’importe où, dans des cafés ou bien même dans les transports en commun. Ils peuvent être très pratiques, mais peuvent également constituer une menace pour votre sécurité.

Télétravail, les bonnes mesures à appliquer

Télétravail, les bonnes mesures à appliquer

Le télétravail, quand s'applique-t-il ? Le télétravail est devenu extrêmement présent en raison de la pandémie de Covid-19, travailler à la maison comporte beaucoup d'avantages mais également des inconvénients en matière de sécurité informatique. Donc, si vous...